À propos

L'organisme Juripop - Mission et actions

JURIPOP, UN ORGANISME
AU CŒUR DE LA DÉFENSE DES DROITS !

Juripop milite d’abord pour l’amélioration de l’accessibilité à la justice pour tous, pour la défense des droits sociaux et économiques et pour les droits de la personne. Ainsi, la Clinique juridique Juripop propose notamment l’accès à des services juridiques à coût très modique aux personnes exclues de l’aide juridique gouvernementale, mais qui sont dans l’incapacité financière de payer pour la défense de leurs droits. Juripop, c’est aussi une entreprise d’économie sociale aux projets novateurs en matière de sensibilisation au droit. La Clinique dispense notamment des conférences d’information juridique visant à informer les citoyens de leurs droits et de leurs obligations.

 

NOTRE MISSION

  • Offrir des services pour soutenir l’accessibilité des personnes à la justice.

Les objectifs que nous poursuivons :

  1. Prévenir l’émergence de conflits et agir sur la détérioration des conditions de vie, la capacité économique et la santé des personnes
  2. Accompagner les personnes dans la recherche de réponses à leurs besoins et de solutions à leurs problèmes dans une perspective d’autonomie, de prise en charge individuelle et collective
  3. Informer et sensibiliser les citoyennes et les citoyens quant à leurs droits et leurs obligations afin d’assurer une meilleure cohésion sociale
  4. Promouvoir l’amélioration de l’accessibilité à la justice
  5. Offrir aux jeunes un milieu d’apprentissage pertinent et stimulant dans le cadre de formations scolaires et professionnelles

NOTRE HISTOIRE

JuripopLa Clinique juridique Juripop a vu le jour à l’été 2009. Ses cofondateurs Marc-Antoine Cloutier et Katherine Pelletier, alors étudiants de première année au programme du baccalauréat en droit, avait alors pleinement conscience que le principe voulant que tous sont égaux devant la loi est bien théorique puisque dans les faits, une grande proportion de citoyens n’a pas les moyens d’accéder au système judiciaire.

Persuadés qu’ils se devaient de trouver une réponse à ce vide juridique, Résultats de recherche d'images pour « juripop logo »du moins sur leur territoire, les fondateurs ont donc commencé au printemps 2009 à élaborer le projet de Juripop. Plusieurs personnes ont immédiatement cru en la mission de cet organisme et les ressources et les outils nécessaires furent rapidement rassemblés. Grâce à une subvention du Centre local d’emploi (CLD) Roussillon au démarrage d’une entreprise d’économie sociale de 30 000 $, la Clinique juridique Juripop put ouvrir ses bureaux de la rue Ste-Catherine à St-Constant, dès le mois d’octobre 2009. Ainsi, en quelques mois seulement, un conseil d’administration fût formé, des étudiants en droit furent recrutés à titre d’étudiants-cliniciens bénévoles, une avocate conseil, Me Louise Boyd, accepta de se joindre au projet et les cofondateurs, desquels s’ajoutent Julien David-Pelletier et Marie-Eve Trudel, travaillèrent d’arrache-pied pour réunir le financement nécessaire à la mise sur pied et au fonctionnement d’une telle initiative.

Depuis, l’organisme n’a cessé de prendre de l’expansion en initiant de nouveaux projets. Cinq ans plus tard, elle embauche aujourd’hui une vingtaine de personnes dans ses bureaux de Saint-Constant et Sherbrooke, et compte plus de 200 bénévoles.

Alors que les services d’un avocat en pratique privée peuvent facilement coûter, au bas mot, au moins 150$/heure, l’aide juridique gouvernementale laisse pour compte une majorité de personnes dans le besoin. À titre d’exemple, d’après les critères toujours en vigueur en 2015, pour être admissible au volet gratuit de l’aide juridique du Gouvernement du Québec, une personne seule avec deux enfants ne devait pas gagner un revenu de plus de 21 296$ par année. En comparaison, le revenu d’une personne travaillant durant 40 heures par semaine au salaire minimum (10,55$/heure) sera de 21 944$. Il est ainsi évident que sans l’aide de Juripop, cette personne devrait faire un choix touchant ses droits et sa dignité ; pourvoir à tous ses besoins de base ou payer plusieurs milliers de dollars afin d’assurer le respect de ses droits!

En terminant, la Clinique juridique Juripop a également reçu quelques prix et reconnaissances importantes. Ainsi, Juripop est Lauréat 2010 de Forces AVENIR dans la catégorie Paix, Entraide et Justice (voir la page) et nominé au prix Desjardins Entrepreneurs dans la catégorie Jeunes entrepreneurs pour l’ouest du Québec (voir la vidéo). De plus, Marc-Antoine Cloutier a été nominé à la Médaille St-Yves remise à un avocat ou à un étudiant impliqué Pro-Bono dans le milieu juridique (voir l’article), au concours ARISTA de la Jeune Chambre de Commerce de Montréal dans la catégorie « jeune leader d’affaires socialement responsables » (voir l’article), au Concours Je prends ma place du Secrétariat à la Jeunesse du Gouvernement du Québec (voir l’article). Il a également été finaliste au concours « Gens de Cœur » Manuvie de Radio-Canada (voir la vidéo). Par ailleurs, Sébastien Lemire, président de la Clinique juridique Juripop de 2010 à 2013, a vu lui aussi reconnaître sa contribution comme Lauréat national – Engagement bénévole par la Fondation Desjardins (voir la vidéo).

 

Moments importants :

2009 –

Fondation de la Clinique juridique Juripop et ouverture de notre local sur la rue Sainte-Catherine à Saint-Constant.

2010 –

Plus de 80 dossiers ont été ouverts lors de sa première année d’existence. Juripop et son fondateur Marc-Antoine Cloutier sont en nomination pour de nombreux prix, dont celui de Forces AVENIR pour lequel il a été désigné comme lauréat dans la catégorie Entraide, Paix et Justice.

2011 –

Lancement du Concours de plaidoirie et rédaction d’un premier guide juridique en milieu agricole.

2012 –

Lancement du service Juripop AFFAIRES, ouverture de la Clinique juridique Juripop de l’Estrie et lancement de l’émission Droit de cité.

Printemps — Représentation juridique de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) lors du conflit étudiant. Au plus fort de la crise, Juripop a pris les rênes de la contestation juridique de la loi spéciale (Loi 78) qui avait pour objectif d’encadrer les manifestations liées à la grève étudiante.

2013 –

Lancement de la Caravane contre l’abus des aînés () et d’un volet de services en droit criminel et pénal.

Été — Ouverture d’un bureau temporaire à Lac-Mégantic pour assister les gens touchés par la tragédie.

2014 –

Lancement de Juripop ARTISTES et première représentation à la Cour suprême du Canada pour la sauvegarde des données québécoises du registre des armes à feu en appui à la Coalition pour le contrôle des armes.

Décembre — Organisation d’un spectacle en hommage aux victimes pour commémorer les 25 ans de la tragédie de Polytechnique (http://tvanouvelles.ca/lcn/artsetspectacles/general/archives/2014/10/20141021-191740.html) .

2015 –

Juripop poursuit sa mission de promouvoir l’accès à la justice à l’ensemble de la population comme en témoignent ces deux plus récentes initiatives : Les Cliniques juridiques populaires dans le métro et l’émission À vos cas. diffusée sur les ondes de MAtv.

Futur –

Plusieurs autres projets pour l’accès à la justice sont également à venir!

 

Rapports annuels:

2013-2014: Rapport annuel 2013-14_final

2014-2015: Rapport Annuel 2014-2015_final