St-Constant – Le mardi 24 août 2010, Pro Bono Québec a récemment désigné Marc-Antoine Cloutier, fondateur et président-directeur général de la Clinique juridique Juripop, au titre de candidat de la médaille Saint-Yves. Cette médaille récompense l’apport exceptionnel d’un avocat ou d’un étudiant en droit en matière de services juridiques Pro Bono et est remise annuellement lors de la cérémonie de remise de la distinction Avocat émérite par le Barreau du Québec.

M. Cloutier, pour sa part étudiant en droit à l’Université du Québec à Montréal, se trouve aux côtés de huit autres avocats en lice pour la médaille qui porte le nom du saint patron de toutes les professions de justice et de droit.  « C’est bien évidemment intimidant que de se retrouver dans le même groupe que tous ces avocats d’expérience et de renommée. Je tiens à partager cet honneur avec mes compagnons de route, Me Louise Boyd [avocate-conseil pour l’organisme] et Julien D.-Pelletier [vice-président et directeur adjoint], sans qui rien n’aurait été possible. Je tiens aussi à souligner l’apport de tous les étudiants et avocats bénévoles de l’organisme », a déclaré Marc-Antoine Cloutier.

M. Cloutier, également vice-président du Complexe Le Partage ainsi qu’administrateur de la Chambre de Commerce et d’Industrie Royal Roussillon à titre de président de l’Aile jeunesse, a mis sur pied, en octobre 2009, la Clinique juridique Juripop, qui offre des services juridiques gratuits, via des avocats-conseils, à la population qui n’est pas admissible à l’aide juridique gouvernementale, mais qui n’est pas en mesure de défrayer les frais que demande normalement un avocat. La Clinique offre par ailleurs un service de conférences d’information juridique qui s’adresse à tout particulier, organisme ou entreprise qui désire en connaître plus sur ses droits et obligations dans un certain domaine juridique et organise un Concours de plaidoirie pour les jeunes de 4e et 5e secondaire de la région. « La première récompense que je reçois est celle de voir la satisfaction des citoyens qui peuvent, grâce aux services de nos avocats, espérer une vie meilleure. Voir mon travail souligné de la sorte par le milieu juridique et le monde du Pro-Bono au Québec, témoigne également de la qualité de notre action communautaire et citoyenne, » a poursuivi M. Cloutier.

Pour Julien D.-Pelletier le fait que le choix de Pro-Bono Québec et du comité de sélection de la médaille St-Yves se soit arrêté sur le président de l’organisme est garant des efforts investis. « C’est un travail de tous les jours. Je le vois investir plus de 40 heures bénévolement par semaine dans la direction de l’organisme et je peux vous dire que la distinction qu’il récolte aujourd’hui lui est largement méritée. Il s’avère être un exemple de dévouement et de persévérance, mais surtout une personne qui croit profondément en la capacité de chacun de changer les choses à leur façon, a déclaré M. Pelletier, vice-président et directeur adjoint de l’organisme.

Maintenant à la veille de la rentrée, la Clinique juridique Juripop en est à préparer une quinzaine de projets pour l’automne. « On va être occupé ! On a eu beaucoup d’idées cet été et il faut maintenant les concrétiser. On veut entre autres se mettre à notre comité de réflexion sur la justice dans le but de réellement se positionner dans le débat public, » d’ajouter M. Cloutier qui souligne que la Clinique est en ce moment à la recherche de plusieurs étudiants en droit et d’avocats désirant s’impliquer pour les diverses activités qu’elle organise.

Les autres candidats à la Médaille St-Yves sont également d’une qualité impressionnante : Me Éric Downs, Me Jean-Marc Fradette, Me Marco Labrie, qui sont intervenus bénévolement dans le cadre du débat constitutionnel portant sur les modifications au Code criminel, Me Colin K. Irvind Ad. E, avocat depuis plus de 50 ans et co-fondateur et associé au Cabinet Irving, Mitchell, Kalichman, Me Geeta Narang, fondatrice de la Clinique juridique du Mille-End à Montréal, Me Mathieu Piché-Messier, rédacteur initial de la Déclaration concernant la création de Pro-Bono Québec, Me Simon Potter, ancien président du Barreau Canadien et très impliqué dans l’Affaire Omar Khadr par son implication pour l’organisme Avocats Sans Frontières, Me Renée Vézina, fondatrice de la Fondation Oxford Québec, Me Jared Will, largement impliqué dans le cadre du programme Pro Bono Students Canada-McGill par la supervision des étudiants en droit qui collabore au Centre des travailleurs et travailleuses immigrant(e)s et à Action Santé Travesti(e)s et Transsexuel(le)s du Québec.

-30-

Pour en savoir plus :

Julien David-Pelletier

Vice-Présient et directeur adjoint

Clinique juridique Juripop

253 rue Ste-Catherine, local 200

Saint-Constant, Québec, J5A 1Z2

Tel.: (450) 845-1637

Fax.: (450) 845-1667