Image1

Programmation des Caravanes 2018

MoisDate
RégionVille
SEPTEMBRE2018/09/17CHAUDIÈRE-APPALACHESThetford Mines
SEPTEMBRE2018/09/18CHAUDIÈRE-APPALACHESSaint-Georges
SEPTEMBRE2018/09/19CHAUDIÈRE-APPALACHESSaint-Joseph
SEPTEMBRE2018/09/27ESTRIECoaticook
OCTOBRE2018/10/01GASPÉSIE-ILES-DE-LA-MADELEINEMurdochville
OCTOBRE2018/10/02GASPÉSIE-ILES-DE-LA-MADELEINEGaspé
OCTOBRE2018/10/03GASPÉSIE-ILES-DE-LA-MADELEINEBarachois
OCTOBRE2018/10/04GASPÉSIE-ILES-DE-LA-MADELEINECap d'Espoir
OCTOBRE2018/10/05GASPÉSIE-ILES-DE-LA-MADELEINEGrand-Rivière
OCTOBRE2018/10/08BAS SAINT-LAURENTRimouski
OCTOBRE2018/10/16CHAUDIÈRE-APPALACHESEtchemin
Novembre2018/11/05ABITIBI-TEMISCAMINGUETémiscamingue
Novembre2018/11/05ABITIBI-TEMISCAMINGUERouyn-Noranda
Novembre2018/11/07ABITIBI-TEMISCAMINGUERouyn-Noranda
Novembre2018/11/08ABITIBI-TEMISCAMINGUERouyn-Noranda (Anglophone)
Novembre2018/11/09ABITIBI-TEMISCAMINGUELa Sarre
Novembre2018/11/12ABITIBI-TEMISCAMINGUEMalactic
Novembre2018/11/13ABITIBI-TEMISCAMINGUEAmos
Novembre2018/11/14ABITIBI-TEMISCAMINGUESenneterre
Novembre2018/11/15ABITIBI-TEMISCAMINGUEVal-D'or

Inscription des Participants

Vous êtes un participant et voulez vous inscrire? cliquez ici,  afin d’identifier les prochaines activités et pour vous  inscrire pour 2018

Inscription des Professionnels

Vous êtes un professionnel (avocat, notaire, psychologue, travailleur ou organisateur social  et communautaire, médecin et infirmier)  et désirez être actif  sur notre panel d’intervenants , pour vous inscrire? cliquez ici, afin d’identifier les prochaines activités de 2018

Description du projet

La Caravane 360° est un projet où nous proposons une journée d’activités de sensibilisation et d’information sur l’abus envers les aînés, et qui sera présentée dans plusieurs villes du Québec. Celle-ci sera dirigée par nos avocats de même que des travailleurs sociaux, des médecins, des infirmières, des psychologues et des notaires locaux qui seront amenés à traiter directement de la problématique de l’abus chez les aînés.

L’activité s’étend sur une journée complète, de 8h30 à 17h. D’abord,  après l’inscription de 8h30, à 9h, et depuis le début de septembre 2017, l’activité se décline en trois parties,

  1. un atelier de formation sur les successions, les testaments, les mandats et régimes de protection, les directives médicales anticipées et l’aide médicales ainsi que quelques autres sujets,
  2. suivi de l’atelier sur la maltraitance
  3. et finalement la période de consultation individuelle ;

Lors de l’atelier, les intervenants juridiques et du milieu de la santé seront amenés à aborder des situations bien concrètes à partir d’éléments précis qui proviennent des expériences ou des questions du public présent, et à identifier les formes d’abus qui peuvent en découler, et ce, à travers l’angle de leur profession. Nous souhaitons en effet que les intervenants puissent aborder des sujets spécifiques à leur domaine et répondre aux questionnements des gens présents, mais toujours à travers la problématique de l’abus et sa prévention.

Chaque intervenant aura donc la possibilité d’aborder brièvement l’abus envers les aînés selon son expérience professionnelle, de façon informelle et de manière à susciter la conversation. Cette activité vise donc à aborder de front la question de l’abus à travers des situations très concrètes, vécues par les personnes dans la salle ou par leurs proches, afin d’amener les gens à en parler. De plus, comme les problématiques d’abus comportent plusieurs facettes et touchent plus d’un aspect de la vie d’une personne dans le besoin, il semble important non seulement de briser le mur du silence par rapport à ces situations, mais également de proposer aux aînés et aux aidants naturels des solutions concrètes grâce à des intervenants de différents milieux.

Suite à l’atelier, un espace confidentiel dédié à la consultation professionnelle individuelle et gratuite sera offert aux participants. Chaque professionnel pourra répondre à des questions particulières et conséquemment, offrira des informations sommaires sur les démarches à prendre dans la situation particulière de la personne et pourra la référer vers les différentes ressources disponibles. Dans ce contexte, le recours à des professionnels locaux permettra également des interventions plus pertinentes, car ceux-ci connaissent davantage les ressources disponibles dans leur milieu. En outre, ils pourront plus facilement se montrer disponibles pour assurer un suivi du dossier si nécessaire.

Partenaires et public cible

Le projet est réalisé grâce à la participation du Ministère de la famille à travers le programme Québec Ami des Aînés et de la Chambre des notaires du Québec.  Nous souhaitons que l’activité soit destinée non seulement aux personnes aînées, mais également à un public plus large qui pourrait être constitué d’aidants naturels, lesquels peuvent être abuseurs ou confrontés à ce type de problématique dans l’avenir. La journée s’adresse donc également à des personnes âgées entre 45 et 85 ans.