Nos projets

Assistance juridique pour les personnes vivant avec le cancer

Réalisée en collaboration avec la Fondation québécoise du cancer, l’assistance juridique pour les personnes vivant avec le cancer nous permet d’offrir des services juridiques à des personnes atteintes du cancer au Québec et d’alléger leur charge mentale en les accompagnant dans leurs démarches juridiques.

À propos

L’assistance juridique pour les personnes vivant avec le cancer est un service de consultation téléphonique qui permet à toute personne atteinte d’un cancer au Québec et admissible financièrement à ce projet de parler à un·e avocat·e rapidement et gratuitement.

 

Lors de l’appel téléphonique avec l’avocat·e, la personne pourra poser ses questions, obtenir une assistance juridique et être aiguillée des ressources susceptibles de répondre à ses besoins dans le cadre de son dossier.

Fonctionnement

L’assistance juridique est disponible pour toute personne vivant avec le cancer et ayant un revenu familial ne dépassant pas les seuils suivants :

 

 

Unité familiale Revenu familial maximal*
1 personne seule 26 426 $
2 personnes 32 899 $
3 personnes 40 445 $
4 personnes 49 106 $
5 personnes 55 695 $
6 personnes 62 814 $
7 personnes 69 935 $

* Revenu brut (avant impôts).

 

Complétez ce formulaire et nous vous contacterons dans les deux jours ouvrables.

Domaines de droit couverts

Les avocat·e·s de Juripop peuvent répondre aux questions en droit civil (incluant le logement, les contrats, et la plupart des besoins juridiques du quotidien), en droit des affaires et en droit de la famille (séparation, garde d’enfants, pension alimentaire, etc.), ainsi qu’à certaines questions en droit du travail.

 

Pour l’instant, les avocat·e·s ne rendent pas de services en droit médical, en droit de l’immigration, en droit fiscal, en droit criminel et pénal et en droit de la jeunesse.

Ce projet est réalisé grâce au soutien financier de la Fondation québécoise du cancer et au Fonds d’études notariales de la Chambre des notaires du Québec.

Vous souhaitez parler
à un·e avocat·e ?

Cliquez ici!
Aller au contenu principal