09 Avr 2021

Mouvement #MoiAussi : Renouvellement d’un an pour l’Aparté

Soutenir les victimes et les survivant·e·s dans le milieu de la culture au Québec

En 2018, à la suite d’une première vague de dénonciations dans le milieu de la culture, Juripop avait été mandaté par une quarantaine d’associations, d’organismes, de regroupements et de syndicats du milieu culturel afin de mettre en place un guichet unique accessible à tou·te·s les travailleurs et les travailleuses de cette industrie. Depuis son implantation, l’Aparté a permis à des centaines d’artistes, d’artisan·e·s et de travailleur·euse·s culturel·le·s de faire valoir leurs droits à travers la province. 

Le renouvellement annoncé aujourd’hui par la ministre de la Culture a notamment été rendu possible grâce à l’engagement continu des associations, des organismes, des regroupements et des syndicats œuvrant dans le milieu culturel qui soutiennent l’Aparté depuis sa création.

Les demandes de soutien explosent

La plus récente vague de dénonciations survenue l’été dernier a fait exploser la demande à l’Aparté et prouve que le harcèlement et les agressions sexuelles représentent, encore à ce jour, une problématique majeure dans le milieu. Les demandes continuent de provenir de l’ensemble des régions du Québec.

Touchant plus particulièrement les secteurs de la télévision / cinéma, de la musique, de la danse et le milieu littéraire, les problématiques concernent principalement des violences à caractère sexuel et du harcèlement psychologique.

Le guichet unique permet de prendre en charge plusieurs volets juridiques des situations dénoncées. Les personnes requérantes peuvent, entre autres, recevoir des consultations et des avis juridiques gratuits, être accompagnées à travers tout le processus criminel qui s’avère souvent exigeant et obtenir de l’aide en matière de rédaction de documents appropriés, comme les demandes en vertu de la Loi sur l’indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC).

« Nous sommes enthousiastes de pouvoir continuer le travail entamé dans les dernières années. L’Aparté a gagné la confiance du milieu culturel et s’est avéré essentiel pour faire face à la vague de dénonciations de l’été 2020. Nous remercions le ministère de la Culture ainsi que les associations, les regroupements et les syndicats qui ont travaillé à pied-d’œuvre pour assurer le renouvellement du programme, » mentionne Me Sophie Gagnon, directrice générale, Juripop.

Aller au contenu principal